Logique séquentielle

Définition

Un système séquentiel est un système traitant des informations binaires, et dont les sorties dépendent des entrées, mais aussi des états antérieurs du système.

Ceci introduit la notion de mémoire du système : le système tient compte de ses états antérieurs.

Exemple : commande d’une lampe par plusieurs interrupteurs :

    • logique combinatoire : un circuit électrique « va et vient » à 2 interrupteurs inverseurs bistables :

    • logique séquentielle : des interrupteurs monostables et un télérupteur qui change l’état de la sortie

 

 

Propriétés d’un système logique séquentiel

Un système combinatoire est un opérateur logique, qui à un vecteur d’entrée \(\vec E\), associe un et un seul vecteur de sortie \(\vec S=f(\vec E)\).

Pour un système séquentiel, à un état du vecteur d’entrée \(\vec E\), peuvent correspondre plusieurs états du vecteur de sortie . Il faut tenir compte d’un autre vecteur \(\vec X\) composé de variables d’état du système : \(\vec S=g(\vec E+\vec X)\).

 

Mémoire en technologie électrique

Le relai électrique

Fonctionnement : lorsque la bobine est parcourue par un courant électrique, elle crée un flux magnétique, qui attire la palette. Le contact de puissance se ferme.

Schéma normalisé :

L’équation logique est combinatoire : \(R = r\)

Ce contacteur est dit monostable car son unique état stable est ouvert : dès que la bobine n’est plus alimentée, l’interrupteur s’ouvre.

 

Mémoire à déclenchement prioritaire

On peut réaliser une mémoire à l’aide d’un relais : par auto-alimentation de la bobine, c’est à dire en alimentant la bobine \(R\) à travers l’interrupteur \(r\), on réalise un contacteur bistable :

L’équation logique est : \(L=\bar b \cdot \(a+r\)\)

 

Mémoire à enclenchement prioritaire

 

 

 

 

Modélisation d’un système séquentiel

Diagrammes états-transitions

Plusieurs langages graphiques existent. Ils sont basés sur les notions :

  • d’états : définissent l’état du système et décrivent les éventuelles actions sur la PC
  • de transitions : permettent de faire passer le système d’un état à un autre et comportent les conditions nécessaires pour cela.

 

Algorithmes

Les mêmes notions peuvent également être codées sous la forme d’algorithmes.

Voir « Les Structures Algorithmiques« 

 

 

Activités

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *