Sécateur

Le sécateur INFACO est un outil électroportatif et autonome destiné à tailler la vigne.

C’est un outil d’entretien, léger et autonome, alimenté par une batterie (48V), chargée sur le secteur (230V 50Hz).

Il est constitué de :

  • une ceinture sur laquelle sont fixés :
    • une batterie d’accumulateurs produisant une tension continue de 48 V
    • un boitier électronique permettant de gérer l’énergie électrique fournie au sécateur.
  • un sécateur comportant :
    • le bouton poussoir de MARCHE / ARRET,
    • une carte électronique de puissance,
    • un moteur et un réducteur,
    • un mécanisme à came,
    • le crochet et la lame.
  • un chargeur de batterie.

Analyse fonctionnelle

À partir des éléments cités dans la présentation, compléter le schéma fonctionnel du pilote, dans les zones grisées.

Correction

 

Modélisation cinématique

Les dessins qui suivent représentent diverses vues du système « sécateur ».
Ils font apparaitre les noms des différentes classes d’équivalence cinématique pendant sa phase de fonctionnement (« lame », « came », …).
Les différents points de vue permettent de voir le détail des liaisons entre les solides.
Le dessin d’ensemble en dernière page permet de repérer les différents éléments géométriques (points, axes, …) utiles au positionnement des liaisons.

En observant attentivement l’ensemble des surfaces de contact entre solides (voir les différentes vues ci-dessous), et en tenant compte des informations du dossier technique, compléter les tableaux qui traduisent les degrés de liberté de chaque liaison.

Vue d’ensemble

Vue liaison carter came

came – carter T R
x    
y    
z    

Vue liaisons galet – came – lame

came – galet T R
x    
y    
z    
lame- galet T R
x    
y    
z    

Vue liaison lame-carter

lame- carter T R
x    
y    
z    
Correction
came – carter T R
x    
y    
z   Rz
came – galet T R
x Tx  
y   Ry
z Tz Rz
lame – galet T R
x    
y    
z   Rz
lame – carter T R
x    
y    
z   Rz

 

Réaliser le graphe des liaisons du mécanisme.
• Utiliser une couleur par classe d’équivalence cinématique (solide) (coloriage conseillé !)
• Nommer chaque solide avec les abréviations figurant sur le dessin.
• Préciser les éléments de situation (points, axes, …) pour chaque liaison (tout est défini sur les vues)
Correction

L5-8 = pivot d’axe \((A, \vec z)\)
L8-17 = cylindre-plan de normale \(\vec y\) et d’arête \((B, \vec z)\)
L17-7 = pivot d’axe \((B, \vec z)\)
L7-5 = pivot d’axe \((D, \vec z)\)

 

Dessiner le schéma cinématique en vue de face (plan \((\vec x, \vec y)\)).
• Respecter les couleurs choisies pour le graphe des liaisons
• Veiller à suivre scrupuleusement toutes les étapes nécessaires (décrites dans le cours)
Correction

 

Source : https://eduscol.education.fr/sti/ressources_techniques/secateur-infaco

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *