Protocole NEC

Le protocole NEC a été développé par l’entreprise japonaise NEC (aujourd’hui Renesas) et a été adopté par les principaux fabricants japonais d’électronique grand public

Dans le protocole NEC, chaque fabricant se voit attribuer un code unique qui est contenu dans la commande transmise, ce qui évite la possibilité de faux déclenchements par d’autres combinés distants.

Caractéristiques

  • Adresse de 8 bits (mode étendu disponible, doublant la taille de l’adresse)
  • Commande de 8 bits
  • L’adresse et la commande sont transmises deux fois pour plus de fiabilité.
  • Modulation de la distance d’impulsion.
  • Fréquence porteuse de 38 kHz.
  • Temps de bit de 1,125 ms ou 2,25 ms.

Modulation

Le protocole NEC utilise le codage par distance d’impulsions (Pulse Distance Encoding). Chaque impulsion est une salve de porteuse de 38 kHz d’une longueur de 560 µs (soit environ 21 cycles).

  • Un « 1 » logique prend 2,25 ms pour être transmis,
  • Un « 0 » logique n’en représente que la moitié, soit 1,125 ms.

Le rapport cyclique de la porteuse recommandé est de 1/4 ou 1/3.

 

Protocole

L’image ci-dessous montre un train d’impulsions typique du protocole NEC :

Cette trame est constituée ainsi :

  • Un code de démarrage, composé d’une impulsion de 9 ms suivie d’une pause de 4,5 ms
    (cette longue impulsion permettait aux anciens récepteurs IR de régler leur gain)
  • Les octets d’adresse et de commande dont les bits sont codé par distance d’impulsion

Les octets sont transmis en mode LSB First : bit de poids faible en premier.

Chaque octet (l’adresse et la commande) est transmis deux fois (on parle de redondance) : une fois « normalement », et une fois avec tous les bits inversés.
(cette technique permet d’augmenter la fiabilité de la transmission)

Durée de la transmission
Montrer que la durée total de cette trame est constante !

 

Décodage d'une trame
Décoder la trame ci dessous et déterminer les valeurs de l’adresse et de la commande.

Cette trame respecte-t-elle parfaitement le protocole NEC ?

 

Répétition NEC

Une commande n’est transmise qu’une seule fois, même si la touche de la télécommande reste enfoncée.

Toutes les 110 ms, un code de répétition est transmis tant que la touche reste enfoncée. Ce code de répétition est simplement une impulsion de 9 ms suivie d’un espace de 2,25 ms et d’une nouvelle impulsion de 560 µs.

 

Protocole NEC étendu

Le protocole NEC est si largement utilisé que toutes les adresses possibles ont rapidement été épuisées. En sacrifiant la redondance des adresses, la plage d’adresses a été étendue de 256 valeurs possibles (8 bits) à environ 65 000 valeurs différentes (16 bits).

En étendant ainsi la plage d’adresses, la durée totale du message n’est plus constante. Elle dépend maintenant du nombre total de 1 et de 0 dans le message.

Il est toutefois possible de conserver une durée totale du message constante, en réduisant le nombre maximum d’adresses différentes (environ 13 000).

La redondance des commandes est toujours préservée. Par conséquent, chaque adresse peut toujours gérer 256 commandes différentes. 

 

 

sources :
https://www.sbprojects.net/knowledge/ir/nec.php
https://www.circuitvalley.com/2013/09/nec-protocol-ir-infrared-remote-control.html

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *