SysML – description structurelle

Un diagramme structurel permet de mettre en évidence les composants du système, les éléments extérieurs, ainsi que leurs interactions.

Diagramme de définition de bloc (BDD = Block Definition Diagram)

Diagramme de contexte

Le diagramme de définition de bloc peut être utilisé pour décrire le contexte du système.

Le bloc principal porte dans ce cas le mot-clé « system context ».

 

Architecture matérielle

Le diagramme de définition de bloc peut être utilisé pour décrire l’architecture matérielle du système. Le bloc principal et la hiérarchie des blocs qui le composent y sont spécifiés.

Chaque bloc est constitué de différentes parties :

  • La définition du bloc qui présente son nom et son type (Le bloc « Système » représente le premier niveau du modèle).
  • Les attributs qui représentent des propriétés qui caractérisent ce bloc. Ex : couleur, matériaux etc.
  • Les opérations qui représentent ce que l’on peut demander au bloc. Ex : faire tourner une roue, sonner etc.

 

Il est possible (mais pas obligatoire) d’ajouter aux blocs des attributs (« propriétés ») et des méthodes (« opérations ») . Cela permet de donner des renseignements supplémentaires.

 

 

Exemple : radio-réveil

 

 


Diagramme de bloc interne (IBD = Internal Block Diagram)

Le diagramme de bloc interne décrit la structure interne d’un bloc en termes de parties (parts), ports et connecteurs.

  • Le bloc : il représente une partie ou un objet du système.
    Remarque : le bloc englobant n’est pas toujours représenté.
  • Le port : il se représente par un petit rectangle positionné sur un côté du bloc. Il représente ce qui peut circuler en entrée et/ou en sortie d’un bloc (de la Matière, de l’Énergie, des Informations – MEI).
    Remarque : on peut également en trouver sur le diagramme de définition de bloc.

 

Exemple : radio-réveil

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.