Chaînes fonctionnelles

Structure générale d’un système

La structure du système définit ses différents constituants (matériels ou immatériels), donc les solutions techniques. C’est par conséquent une analyse qui intervient après la conception.
C’est un agencement de modules élémentaires, réalisant chacun une fonction bien particulière, permettant d’aboutir à la fonction globale du système.

On distingue trois parties :

  • La Partie Commande (P.C.), c’est le domaine informationnel : collecte les informations, les traite, et coordonne la succession des actions de la partie opérative, en lui envoyant des ordres.
  • La Partie Opérative (P.O.), c’est le domaine énergétique : elle reçoit les ordres de la PC, pour agir sur la matière d’œuvre, en transformant l’énergie fournie en énergie mécanique au moyen d’actionneurs, pour assurer des déplacements et/ou pour appliquer des actions mécaniques.
  • L’interface opérateur (ou pupitre) : elle permet à un opérateur humain de paramétrer les comportements du système (clavier de commandes, pupitres…)

pc-po

Les chaînes fonctionnelles

On peut distinguer au sein des systèmes techniques 3 chaînes fonctionnelles :

Un système technique est décrit par des chaînes fonctionnelles. Elles permettent d’identifier les flux qui circulent à travers des éléments qui le constituent.

  • flux d’informations :
  • flux d’énergies :
  • flux de  matière d’œuvre :

Ces flux peuvent être représentés sur un diagramme ou synoptique :

Cliquer sur les blocs fonctionnels pour accéder aux détails …

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *